Les 

KAHISARS 

Une consultation chez le vétérinaire obligatoire 

L’épillet n’est pas en lui même une urgence vitale. Toutefois, plus tôt il sera localisé et plus les frais médicaux seront amoindris car il sera plus facile de l’extraire.  

Si l’épillet a commencé à migrer, une exploration par imagerie sera souvent nécessaire ; le vétérinaire pourra avoir alors recours à la chirurgie et plusieurs interventions pourront s’imposer. Le pronostic peut dans ce cas être engagé.  

Très souvent, un traitement antibiotique sera administré.  

Les signes qui doivent vous alerter 

Prévention 

Du début du printemps jusqu’à la fin de l’été, les épillets sont à redouter lors des sorties avec votre chien.  

Les épillets sont l’extrémité de l’épi d’un graminée dont la tige s’est détachée en séchant. A maturité, l’épillet se fragmente en petites sous-unités qui se disséminent dans le milieu environnant pour assurer la multiplication de la plante. Il peut être confondu avec un épi de blé mais est plus léger et s’accroche très facilement aux pattes, oreilles ou sous le ventre des chiens. 

Leur structure en forme de flèche les rend particulièrement redoutables et sans vigilance de votre part, ils peuvent à ce stade entrer sous la peau et migrer dans l’organisme pouvant ainsi être responsables d’abcès, de pleurésie, de fistules, de perforation du tympan... Les épillets peuvent également s’introduire dans le corps du chien par les orifices tels que les narines, les oreilles, les yeux et les parties génitales. Les espaces interdigités (bout des pattes entre les doigts) sont également à surveiller de très près.  

Les signes diffèrent en fonction de la zone où l’épillet s’est localisé.  

- Les oreilles : le risque majeur est que l’épillet remonte jusqu’au conduit auditif et perfore le tympan. Le chien secoue la tête, se gratte frénétiquement l’oreille et peut avoir des otites, 

- Les yeux: c’est très douloureux. Votre chien va se frotter pour essayer de le retirer, sa paupière va très vite gonfler et se fermer. 

- L’espace interdigité : le chien boîte, se mordille la patte et on peut observer un petit trou avec un écoulement hémorragique ou purulent. La zone devient souvent inflammatoire et douloureuse, 

- La vulve ou le fourreau : l’épillet pénètre par les voies génitales. Le chien se lèche frénétiquement ou traîne son arrière train.  

Malheureusement pour nos Colleys, leur longs poils les rendent particulièrement vulnérables et un brossage méticuleux de tout le corps avec une carde est nécessaire. On passera ensuite un peigne au niveau du bas ventre, des aisselles et des aines afin de s’assurer que rien ne soit caché dans ces parties plus délicates. 

 
 

Afin de limiter les risques lors d’une promenade où il y a danger, tenez votre chien en laisse. Si des épillets se trouvent sur votre terrain, n’oubliez-pas de le défricher et d’entretenir vos espaces verts. 

L'épillet