Les 

KAHISARS 

Les dangers de Noël 

La période des fêtes de fin d’année, synonyme de joie et de partage dans les familles, est une des périodes les plus chargée en travail pour les vétérinaires en raison du nombre d’intoxications pour nos compagnons à quatre pattes et du nombre d’accidents.

Alors pour passer un Noël serein, quelques précautions à prendre…

Les plantes d’intérieur 

Le gui : plante décorative sous lequel on s’échange le baiser porte bonheur ; ses baies n’en sont pas moins dangereuses pour nos amis. Leur ingestion provoquent des vomissements et des diarrhées hémorragiques  pour lesquelles il n’existe aucun antidote. La consultation chez le vétérinaire en cas d’ingestion est donc primordiale et se doit d'être rapide !

Le houx : malgré des feuilles qui piquent, ses baies rouges le rendent très attirant. Malheureusement, elles sont mortelles pour le chien et l’ingestion d’une vingtaines de baies peuvent le tuer. Là aussi, il n’existe pas d’antidote et il s’agit d’une urgence vétérinaire.

L’if : hyper toxique mais très décoratif, il est très utilisé pour les décorations de Noël. Il provoque une mort foudroyante et le plus sûr sera donc de l’éviter à tous prix.

L’étoile de Noël ou Poinsettia : ses feuilles sont composées d’un latex irritant. L’intoxication se fait par machonnement des feuilles provoquant vomissements, diarrhée mais surtout de la conjonctivite et des oedèmes locaux si le chien y est sensible. Il est conseillé de consulter le vétérinaire.

Le pommier d’amour : malgré son doux nom, la plante dans son entièreté est toxique. En cas d’ingestion massive, le risque neurologique doit vous amener à consulter rapidement votre vétérinaire d’autant qu’il existe un antidote pourvu qu’il soit administré rapidement.

Le sapin de Noël 

 


Les guirlandes électriques : si le chien (et surtout le jeune chiot) viennent à les machonner, le risque d’électrocution est grand.

 


La neige artificielle : elle est très toxique et peut être facilement évitée.

 


Les boules fragiles en verre : elles attirent les chiens par leurs couleurs brillantes mais elles deviennent facilement coupantes si elles se cassent lorsque le chien les saisit.

 


Les aiguilles des sapins naturels : les ramasser régulièrement pour éviter toute ingestion.

Les décorations et incontournables de Noël 

 


Les bougies : si beaucoup de chiens se tiennent naturellement à distance des flammes, attention toutefois à ce qu’il ne puisse pas faire tomber de bougies en jouant ! Sa queue représente également un potentiel danger !

Evitez donc les bougies sur les tables basses et les bords de fenêtre où le chien peut sauter et bien-sûr, ne laissez jamais votre chien seul dans une pièce ou une bougie brûle. Préférez les petites bougies électrique facilement trouvables aujourd’hui et qui assureront leur sécurité et la votre !

 


Les cadeaux : emballage, ficelle, ruban, papier sont autant de matériaux que les chiens aiment machonner et qui peuvent provoquer des occlusions. Evitez donc de laisser votre chien jouer avec.

 

 

 

L’alimentation 

 


Le chocolat : c’est le cacao qui dangereux (présence de théobromine). Plus le chocolat en contient (chocolat noir), plus il est dangereux.

Une tablette de chocolat à pâtisser de 200g peut tuer un Colley de 20 kg !

Contacter le vétérinaire en urgence en cas d’ingestion. Attention également aux boites de chocolats contenant de l’alcool, certains chiens en raffolent ! Notre Kahina  par exemple n’hésitera jamais à de me chiper un Mon Chéri si je viens à laisser la boîte sur la table alors qu’elle n’a jamais été voleuse…

 


Les restes : ils ne sont pas une alimentation adaptée à votre chien, et encore moins en période de fêtes ! Les aliments gras et l’excès de nourriture peuvent provoquer diarrhées et vomissements.

 


Les os : si donnés crus ET charnus ils ne posent aucun problème (à condition que ce ne soit pas des os porteurs des gros herbivores) ils sont en revanche dangereux s’ils sont donnés nus et/ou crus puisque les esquilles peuvent provoquer des perforations de l’estomac.

 


L’alcool : attention aux fonds de verre ! Certains chiens aiment tellement l’alcool qu’ils n’hésiteront  pas à y passer un coup de langue.

 


L’os de jambon cru pour chien : très à la mode et facilement trouvables en animalerie ou grande distribution, beaucoup de propriétaires en offrent à leur chien à Noël. Malheureusement si les chiens ne résistent pas à son odeur alléchante, il n’est pas recommandé en raison d’une part de sa forte teneur en sodium et sa concentration en gras saturé. D’autre part, l’os ne comportant que peu de viande, son ingestion peut provoquer des occlusions et les esquilles des perforations.

Si vous souhaitez offrir à votre chien un cadeau de Noël, préférez des oreilles de porc ou un jouet de réflexion.

Joyeuses Fêtes à tous, chiens et humains !